Plusieurs personnes n’écrivent pas d’infolettre parce qu’elles se croient trop occupées pour écrire. Elles voient cette tâche comme une charge de travail inutile. Pourtant, votre infolettre devrait faire partie de votre stratégie de marketing au même titre que votre déjeuner réseautage hebdomadaire, ou que les 5 à 7 de votre chambre de Commerce. Certains auront de meilleurs résultats avec une infolettre.

Voici quelques trucs pour trouver du temps pour produire son infolettre :

Créez un carnet à idées. Ça peut être un calepin dans lequel vous notez vos idées quand elles arrivent, ou encore un carnet virtuel sur Evernote. Vous pourrez puiser dans ce carnet lorsque vous prendrez du temps pour rédiger.

Offrez-vous une retraite – une journée ou deux de congé – pour écrire plusieurs mois d’infolettres en avance. Assurez-vous d’avoir accès à votre carnet à idées dans lequel vous pourrez puiser. Je me suis offert une journée de ce genre et j’ai écrit 13 articles en une journée!

Si vous ne pouvez pas vous permettre de prendre une journée ou deux pour travailler à votre entreprise en rédigeant vos infolettres à l’avance, vous devriez penser à déléguer certaines tâches. Votre rôle comme entrepreneur est de développer votre entreprise.

Je vous en parlerai dans un autre article. Revenons à nos infolettres…

Pensez petit. Travaillez sur votre infolettre un peu chaque jour. Écrivez chaque édition en plusieurs parties. Une journée, vous écrivez le message personnel. Le lendemain, la chronique principale et le troisième jour, le texte de promotion. Chacune de ces tâches ne devrait pas vous prendre plus de trente minutes. Autrement, vous tombez dans le perfectionnisme.

Assemblez les tâches communes. Écrivez les articles pour les trois prochains mois en même temps, ensuite les textes de promotion, etc.

Récompensez-vous. Célébrez, félicitez-vous et savourez votre accomplissement et les bénéfices.

Demandez de l’aide. Une adjointe virtuelle comme moi peut réviser votre infolettre, la monter et préparer l’envoi. Ainsi, vous n’avez qu’à trouver les idées et rédiger, réduisant par le fait même le temps consacré à votre infolettre de moitié.