Vendre vos produits d’information n’est pas toujours une étape évidente. C’est pour cette raison que je vous invite à lire ces trois conseils à appliquer dès la fin de votre lecture.

Pré-vendre votre produit.

Il est tellement agréable de pouvoir se rendre sur un site et avoir accès à un contenu intéressant sans être obligé de parcourir des centaines de sites pour trouver ce que nous cherchons.

Évidemment, si vous avez un produit à vendre, vous ne pouvez pas vous permettre de tout révéler sur votre site. Cependant, rien ne vous empêche d’introduire la solution au problème.

En fait, votre contenu gratuit doit répondre à la question « pourquoi » et votre contenu payant doit répondre à la question « comment faire ». Un exemple :

  • Pourquoi n’arrivez-vous pas à attirer des visiteurs sur votre site ?
  • Comment attirer des clients potentiels sur votre site ?

C’est pour cette raison que j’ai introduit la notion de « pré-vente ». Si vous donnez à la personne les raisons pour lesquelles elle rencontre un problème, elle souhaitera obtenir une solution adaptée à ses besoins. Ainsi, vous pourrez l’orienter vers votre produit payant.

Remarque : si vous avez 10 solutions pour résoudre un problème précis, vous pourriez offrir les deux premiers et vendre les huit suivants. Ainsi, vos prospects pourront appliquer vos conseils et commencer à obtenir les premiers résultats. S’ils souhaitent aller plus loin, ils achèteront votre produit.

Entretenir une relation de confiance.

Même si vous pensez être une personne honnête, vous devrez sans cesse le démontrer à vos visiteurs. De plus, comme il existe des centaines d’offres similaires à la vôtre, vos prospects ne savent plus où donner de la tête.

La bonne nouvelle est qu’ils recherchent un vendeur compétent et digne de confiance. Vous pouvez être ce vendeur.

Tout d’abord, en appliquant le conseil donné dans le premier point, vous pourrez montrer votre expertise à vos clients potentiels. Ensuite, n’hésitez pas à aller à la rencontre de vos prospects sur les sites qu’ils fréquentent comme les forums ou les réseaux sociaux (Facebook, Twitter). Vous pourrez échanger avec eux et montrer que vous êtes à leur écoute.

La répétition est importante.

Généralement, une personne n’achètera pas votre produit lors de sa première visite sur votre site, sauf si elle a déjà effectué des achats auparavant.

En fait, vos prospects auront besoin de se rassurer. Pour ma part, lorsque j’ai trouvé un produit intéressant, je fais quelques recherches sur Internet, notamment pour obtenir l’avis d’anciens clients.

Afin de pouvoir relancer plus facilement vos prospects, vous pouvez utiliser un autorépondeur comme Mailchimp. Ainsi, il vous sera possible de contacter vos prospects et clients par courriel, au moyen d’une infolettre par exemple.