Imaginez…

Vous êtes à la gare ou à l’arrêt d’autobus et une personne vous pose une question sur vos intérêts, du genre « Préférez-vous le rouge ou le vert? »

Vous répondez franchement, pour le simple plaisir de faire la conversation.

Et puis, vous avez à peine terminé de répondre que votre interlocuteur vous demande de passer la nuit avec elle ou lui!

Vous seriez certainement choqué et auriez envie de vous sauver en courant. C’est une réaction tout à fait normale. Vous ne connaissez pas cette personne.

Vous vous dites probablement que ce genre de situation se produit rarement. Cependant, on constate un type de comportement semblable en affaires. Ça m’est arrivé récemment et j’ai eu envie de partager quelques suggestions pour éviter de donner cette mauvaise impression.

Une amie a partagé le lien vers un quiz sur Internet. Le sujet m’interpellait. Je me disais qu’en répondant, j’aurais peut-être un rapport gratuit ou l’abonnement à une infolettre du propriétaire du site qui me permettrait de mieux le connaître, ainsi que ses services.

Or, ce que j’ai reçu dans les minutes qui ont suivi ma participation au quiz, c’est une invitation (envoyée de son iPhone) à une consultation gratuite en personne, dès le lendemain. Comme je n’étais pas dans la région du fournisseur, j’ai décliné l’offre en expliquant que j’étais à l’extérieur de la ville. J’avais l’impression qu’il n’était pas assez occupé, et/ou peut-être un peu désespéré pour me proposer un rendez-vous aussi rapidement.

La réponse n’a pas tardé. Voilà qu’on me proposait d’acheter un programme à distance, sans se référer aux réponses que j’avais données dans le questionnaire.

On me demandait un engagement, alors que je ne connaissais encore rien du fournisseur, et ceci sans même me connaître, ou en connaître au moins un peu sur moi… Ce sont les seuls messages que j’ai reçus de sa part.

Au lieu de me séduire et de piquer ma curiosité, ce comportement m’a enlevé tout intérêt pour cette entreprise. Comme les ardeurs d’un amoureux trop empressé peuvent refroidir même la plus fleur bleue et rêveuse des jeunes filles!

La période de fréquentation est tout aussi essentielle dans les affaires sur Internet que dans la vie. Il est normal de vouloir connaître le fournisseur et ses services avant d’acheter.

C’est à ça que servent les réseaux sociaux et votre infolettre : à bâtir une relation avec vos abonnés qui, peut-être un jour, deviendront vos clients.

Les gens préfèrent faire des affaires avec ceux qu’ils connaissent, qu’ils apprécient et en qui ils ont confiance.

Une excellente façon de vous faire connaître est d’envoyer régulièrement une infolettre à votre liste. Attention! Il s’agit d’une INFOlettre. Celle-ci doit contenir de l’information pertinente pour vos abonnés et non seulement des annonces promotionnelles.

Une autre façon de bâtir une relation avec vos clients potentiels est la rédaction d’un blogue. Par le biais de cette plateforme, vous pourrez démontrer votre expertise et vous faire connaître par vos lecteurs, tout en encourageant l’interaction dans la section commentaires qui suit chacun de vos articles.

En affaires, il ne faut pas trop se presser. Prenez le temps de « fréquenter » vos lecteurs avant de leur proposer quelque chose de plus sérieux comme un abonnement payant, un produit, ou une de vos formations. N’ayez pas peur de donner de la valeur en partageant de l’information, des conseils, et un peu de votre vie personnelle. C’est comme ça qu’on bâtit des relations solides et qu’on fidélise nos clients.